De l’intérêt de faire appel à un architecte pour votre projet de construction durable.

Se faire construire une maison écologique, de plus en plus de futurs propriétaires en rêvent, mais à quel prix ?

architecte maison bbc

La performance énergétique est accessible aux petits budgets!
Une idée reçue voudrait que faire appel aux services d’un architecte serait un luxe coûteux.
Pourtant selon monsieur X, heureux propriétaires de cette maison BBC, c’est un investissement malins qui lui a permis de concilier économies financières et énergétiques.


Interview du propriétaire de la maison BBC :

“Bonjour et bienvenue dans notre maison d’architecte écologique et économique. Cette maison l’avons fait par militantisme écologique. L’objectif était d’obtenir dans une maison qui correspondent à cette idéologie et qu’elle soit économique puisque nous avions un budget limité.”

150 000 euros
C’est la somme dépensée pour une surface habitable de 100 mètres carrés par Monsieur X.

“Nous avons fait appel à un architecte parce que nous avons considéré que c’était la meilleure solution pour répondre à notre besoin de vivre confortablement dans cette maison et nous voulions aussi avoir a faire à quelqu’un qui maîtrise bien toutes ces techniques d’économie d’énergie.”

Malgré ce budget serré, l’architecte monsieur J Monnet a réussi à intégrer dans ce projet le kit complet de la maison BBC.

Interview de l’architecte de ce petit pavillon de 100 mètres carrés :

“Dans cette maison nous avons des capteurs photovoltaïques, nous avons un puits canadien couplée avec une ventilation mécanique double flux, on a une production d’eau chaude sanitaire par pompe à chaleur.”

Tous ces équipements ont un coût donc.

Où et comment se font les économies?

“Pour avoir un plan très performant, c’est à dire, avoir un rapport entre la surface habitable et la surface de l’enveloppe qui soit le meilleur possible.
La façade c’est un élément coûteux dans une maison, plus coûteux que la toiture, et donc les façades sont aussi basse que possible. Autre levier économique, déterminant, l’ossature bois. Cela permet une fabrication préfabrication voir une industrialisation donc c’est un élément majeur pour construire des maisons économiques.”

Surtout parce que la préfabrication en atelier permet de gagner du temps sur le chantier et donc de l’argent, tout comme l’optimisation des canalisations.

“On regroupe les pièces d’eau, les pièces techniques pour que les longueurs de gaines de canalisation soient les plus courtes possibles. Non seulement c’est plus économique mais c’est également plus efficace au niveau des installations”

NB : Il n’y a rien de plus agaçant que d’attendre l’arrivée de l’eau chaude quand on allume la douche le matin…

Économiser c’est aussi traquer le moindre gaspillage et donc quantifier précisément les matériaux nécessaires. C’est la logique vertueuse du déchet zéro.

“Par exemple, en toiture, il faut partir de la dimension des tuiles pour dessiner exactement la toiture de façon à ce qu’il n’y ait pas de chutes, pas de coupes et en même temps obtenir un travail impeccable sur les extrémités par exemple et déborde toiture. Tout ceci c’est un travail que l’architecte doit faire pour que l’entreprise puisse chiffrées au plus juste et que ces ouvriers et le minimum de travail à faire sur place”

Grâce à l’orientation plein sud de la maison de Monsieur X, qui permet de profiter des calories gratuites du soleil, mais aussi parce qu’elle dispose d’une isolation et d’une ventilation très performante, de vraies économies ont été faites sur le système de chauffage.
Même au plus froid de l’hiver le poêle à granulés de bois situé au centre de la maison a été l’unique source de chaleur avec le porte serviettes de la salle de bain.

“C’est une installation moitié moins cher qu’un système de chauffage central par le sol donc là aussi on retrouve l’intérêt qu’ils arrêtent pour la planète des consommations d’un matériau qui est neutre au point de vue du bilan carbone.”

Economique à l’achat, ce système l’est aussi à l’usage puisque 300 euros par an suffisent à Monsieur X pour se chauffer confortablement. Faire le bon choix et économiser lors de la construction ne vaut donc que si les dépenses sont réduites sur la durée de vie de la maison.

Pour faire de réelles économies, il faut anticiper sur ce qu’on appelle le coût global de la maison.

L’intérêt de réfléchir en coût global est de se rendent compte que, sur la totalité de ce que va nous coûter la maison lorsqu’on va l’habiter c’est à dire pour une période de 30, 40 à 50 ans.
Le coût de construction (ce qu’on va payer au départ) ça ne représente qu’un quart ou un tiers à peu près du total. Dans les frais de fonctionnement de la maison, la consommation d’énergie occupe une part dominante du budget.

Investir en amont sur des matériaux ou des équipements judicieux permet donc de réduire sensiblement ses charges qui pèsent sur le pouvoir d’achat.

S’il y a une petite enveloppe en plus à rajouter au prix de la construction (parce qu’on fait appel à un architecte) finalement on va se rendre compte que ça va réduire énormément justement les coûts de fonctionnement.
Parce que l’architecte va beaucoup plus s’adaptée à nos besoins : il va adapter la surface de la maison à ce dont on a besoin et pas essayer de nous vendre quelque chose qui est trop grand.

Depuis janvier 2013, la norme BBC est obligatoire pour toute nouvelle construction. Trouver de nouvelles astuces pour réduire les frais de chantier est donc certainement devenu une nouvelle priorité des architectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.